A NE PAS MANQUER !!!

Les liens indispensables

 

Le site  Geneanet.org   permet de créer son arbre et de rechercher ceux réalisés sur ses ancêtres.

 

Les recherches d'actes administratifs se font sur le site des   Archives Départementales   en ligne.

 

Le Ministère de la Défense permet de rechercher ceux tombés sur les    champs de bataille.

 

 

Et quelques sites d'entraide pour les recherches :

 

Le  Guide de Généalogie  donne toutes les clefs pour démarrer les recherches ou approfondir ses connaissances gratuitement (méthodologie, sources, mode de recherches, adresses, logiciels, cartes postales, arbre, ....)

 

Le   portail de la Généalogie en France   fait par et pour des généalogistes amateurs

 

LibrActes , le réseau d'entraide réciproque (forum d'entraide bénévole)

 

Le  Fil  d'Arianel'entraide généalogique sur Internet

 

Ce   convertisseur de dates   permet d'établir la correspondance entre les dates des calendriers grégorien et républicain.

 


Téléchargements

Télécharger
Arbre généalogique vierge ... indispensable pour débuter, noter, annoter...
arbre-genealogie-vierge.pdf
Document Adobe Acrobat 9.4 KB
Télécharger
Fiche généalogique vierge... pour être complet sur un individu.
fiche-genealogie-vierge.pdf
Document Adobe Acrobat 2.4 KB


Le calendrier révolutionnaire ou républicain


Le calendrier républicain est institué pendant la Révolution par la Convention le 5 octobre 1793. Il est annulé par Napoléon le 1er janvier 1806 et remplacé par le calendrier grégorien. Vous trouverez donc des actes de l'état civil datés avec ce calendrier.

 

Principe du calendrier républicain
    Il commence rétroactivement le 22 septembre 1792 (jour de l'établissement de la République).
    L'année est divisée en 12 mois de 30 jours
    Chaque mois est divisé en 3 décades (10 jours)
    5 jours sont rajoutés (360 + 5 = 365) : les sans-culottides : Vertu, Génie, Travail, Opinion et Récompenses
    Le jour supplémentaire des années bissextiles était la Fête de la Révolution

Les mois dans le calendrier révolutionnaire
Le printemps                                                                                  L'été
    Germinal (mois de la germination)           
                                 Messidor (mois des moissons)
    Floréal (mois des fleurs)               
                                               Thermidor (mois de la chaleur)
    Prairial (mois des prairies)           
                                                Fructidor (mois des fruits)

                    L'automne                   
                                                                              L'hiver
                        Vendémiaire (mois des vendanges)                                                      Nivôse (mois de la neige)
                        Brumaire (mois des brouillards)                                                             Pluviôse (mois de la pluie)
                        Frimaire (mois des frimas)                                                                      Ventôse (mois du vent)

 

Les jours dans le calendrier
    Le temps comme le nouveau système des poids et mesures est désormais décimal. La semaine, appelée décade, durera 10 jours : Primidi, Duodi, Tridi, Quartidi, Quintidi, Sextidi, Septidi, Octidi, Nonidi et Décadi.
     Des noms de plantes, d'outils ou d'animaux tels tomate, faucille ou chien remplacent les noms des Saints.

 


Télécharger
Table de concordance pour convertir une date entre le calendrier républicain et grégorien
Lorsque l'on trouve un acte avec une date républicaine (une naissance indiquée dans un acte de mariage par exemple), la difficulté est déjà de trouver l'acte car l'année comme en septembre... L'an III correspond aux années 1794 et 1795 par exemple. Il faut ensuite trouver le mois...
Les tableaux en téléchargement indiquent à quelle date grégorienne (calendrier actuel) correspond le jour de chaque mois républicain.
Exemple : le 12 Frimaire an III
Vous cherchez dans la colonne An III
Vous cherchez la ligne 1er frimaire et 15 Frimaire
Vous calculez 15 moins 12 = 3 et comme le 15 frimaire an III correspond au 5 décembre vous calculez 5 moins 3 = 2.
Le 12 frimaire an III correspond au 2 décembre 1794.
calendrier-republicain-table-concordance
Document Adobe Acrobat 180.8 KB

L'humour des ancêtres

Exercice - réalisez l'arbre généalogique du scenario suivant :

 

Les généalogistes et les notaires ont du pain sur la planche pour les successions !

En effet, je suis un homme, âgé de 24 ans, et je suis marié à une veuve de 44 ans, laquelle a une fille de 25 ans, mais : mon père a épousé cette fille.
A cette heure, mon père est donc devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma belle-fille.
De ce fait, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est la femme de mon père.


Ma femme et moi avons eu en janvier dernier un fils.
Cet enfant est donc devenu le frère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père.
En conséquence, mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère.
Mon fils est donc mon oncle.


La femme de mon père a eu à Noël un garçon qui est également mon frère puisqu'il est le fils de mon père, et mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme.
Je suis ainsi le frère de mon petit-fils, et comme le mari de la mère d'une personne est le père de celle-ci, il s'avère que je suis le père de ma femme, et le frère de mon fils.
Je suis donc mon propre grand-père !!!


Imaginez ce que cela devient avec le Mariage Pour Tous et un père qui est la mère ou une mère qui est le père...?!?


Pour l'aspirine, c'est au maximum 4 par jour !

 

 


VARIANTE - la demande de démobilisation


Monsieur le Ministre de la Défense Nationale,

Permettez-moi de prendre la respectueuse liberté de vous exposer ce qui suit, et de solliciter de votre bienveillance l'appui nécessaire pour obtenir une démobilisation rapide.

 

Je suis sursitaire, âgé de 24 ans, et je suis marié à une veuve de 44 ans, laquelle a une fille qui en a 25.

Mon père a épousé cette fille. A cette heure, mon père est donc devenu mon gendre, puisqu'il a épousé ma fille. De ce fait, ma belle-fille est devenue ma belle-mère, puisqu'elle est la femme de mon père.

Ma femme et moi avons eu en Janvier dernier un fils. Cet enfant est donc devenu le frère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père. En conséquence, mon oncle, puisqu'il est le frère de ma belle-mère. Mon fils est donc mon oncle. La femme de mon père a eu à Noël un garçon qui est à la fois mon frère puisqu'il est le fils de mon père, et mon petit-fils puisqu'il est le fils de la fille de ma femme. Je suis ainsi le frère de mon petit-fils, et comme le mari de la mère d'une personne est le père de celle-ci, il s'avère que je suis le père de ma femme, et le frère de mon fils. Je suis donc mon propre grand-père.

De ce fait, Monsieur le Ministre, ayez l'obligeance de bien vouloir me renvoyer dans mes foyers, car la loi interdit que le père, le fils et le petit-fils soient mobilisés en même temps.

Dans la croyance de votre compréhension, veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Paul HOCHON